Marche de l’opposition : retour sur la journée d’hier à Kagbélén

octobre 24, 2018 10:56
0

Toute la journée du mardi, la circulation est restée paralysée au carrefour Kagbélén et alentours. Seuls les usagers matinaux ont eu la voie libre pendant un certain temps. C’était leur chance car, aux alentours de 09 heures, le passage a été progressivement bloqué. Jusqu’à ne plus permettre aucun mouvement sur cette artère, dans les  deux sens. Les automobilistes se sont alors rabattus sur l’autoroute, à partir du km 36. De Kagbélén vers la cimenterie, très peu de véhicules ont circulé. La même réalité a été observée jusqu’à Hamdallaye, apprend-on.

C’est à la nuit tombée que la mobilité a repris timidement. Quelques rares véhicules ont fait leur apparition et c’est ce rythme, au compte goutte, qui s’est maintenu une bonne partie de la nuit avant de s’estomper aux alentours de 03 heures.

Cette route, réputée pour son taux de fréquentation très élevé, ses embouteillages permanents et les coups de klaxon intempestifs des camions au carrefour Kagbélén, est restée bien silencieuse. Les riverains et les routiers, coutumiers de l’animation qui la caractérise à toute heure du jour et de la nuit en sont sevrés, pour l’instant.

Quant au mouvement des populations, il est resté des plus habituels. Pas d’attroupement ou d’incident observé sur la voie publique.

Aucune violence n’a été signalée dans la zone. Les forces de l’ordre sont restées très discrètes.

Par contre, nous avons appris que la nuit, des barricades ont été dressées en maints endroits sur la route Le Prince, entre Kagbélén et Hamdallaye.