Marche de l’Ufdg et de l’ANAD : pas de mobilisation à Cosa et environs (9H30)

0
428

Les manifestations de protestation se succèdent et se ressemblent ces derniers temps à Conakry. A l’image des marches et autres journées villes mortes initiées ces dernières semaines, la marche de l’union des forces  démocratiques de Guinée (Ufdg) et de l’alliance nationale pour l’alternance démocratique ( ANAD) de ce mercredi ne mobilise pas, en tout cas pour l’instant.

Contrairement au mot d’ordre lancé par le principal parti de l’opposition et l’alliance qui soutient la candidature de son candidat à la dernière présidentielle, du côté de l’autoroute Le Prince, il n’y a rien à signaler. Du moins pour l’instant, à part la présence des agents en tenue, à bord ou à côté des véhicules de police et de la gendarmerie.

Entre Simbaya et le carrefour Cosa, il n’y a certes pas de boutiques ouvertes pour le moment. Mais la densité du trafic routier ne donne pas l’impression d’une quelconque perturbation. Contrairement aux moments où l’appel à manifester est suivi par les militants de l’opposition fortement concentrés dans cette partie de la banlieue de Conakry.

Au niveau du carrefour Cosa les deux stations services restent ouvertes et les transports (taxis moto et voitures) sont stationnés à tous coins de rues, à l’attente de passagers éventuels.

Un taxi-maître en provenance de la T5 confirme que jusque là (8h), tout va bien.
En attendant de savoir si cette atmosphère matinale va continuer le reste de la journée ou si elle va évoluer avec le temps.

Il faut rappeler que cette marche a été interdite par le pouvoir qui multiplie les explications pour empêcher toutes  manifestations de protestation actuellement en Guinée.