Marche des forces sociales: que de scènes insolites sur la route Le Prince

juillet 10, 2018 12:46
0

Boutique et magasin fermés, routes complètement  désertes, tel est le visage  actuel que présente l’autoroute Le Prince, pendant que les forces sociales sont en train de marcher sur l’autoroute Fidel Castro pour protester contre la hausse du prix du carburant.

Autre facteur qui attire l’attention d’un passant sur cette partie réputé comme une zone frondeuse dans la capitale, c’est le fait que certains agents des forces de l’ordre déployés sur les lieux, sympathisent tranquillement  avec les jeunes.

Aujourd’hui, ce n’est pas « l’intifada » habituelle, pas de cailloux contre le gaz lacrymogène, a constate Guinéenews sur place.

A hauteur de Koloma par exemple, des gendarmes dorment tranquillement dans leurs véhicules autour desquels déambulent des jeunes. Ceux qui ne dorment pas, écoutent tranquillement la radio à travers leurs téléphones potables.

Même constat du côté de Bambéto où règne un calme entre ces deux groupes connus pour leur antipathie. Il faut souligner de passage que la gare routière située non loin du rond-point, est fermée. Sur la transversale Aéroport-Kipé, il n’y a point de taxi. Les rares véhicules qui s’y aventurent, sont des voitures  de particulier.

Le petit commerce a par contre fonctionné. Les vendeurs de condiments par exemple, vaquent librement à leurs occupations aux marchés de Koloma et de Bambéto.

Parlant de la circulation, il faut noter de passage que ce mardi encore, les taxis-motos qui soulageaient un tant soit peu les populations lors des périodes  de crise, sont empêchés, soit par les jeunes des différents quartiers, soit par le syndicat des transporteurs, de circuler.