Marche du FNDC du 26 novembre : baptême du feu pour Damantang, le nouveau ministre de la Sécurité

0
681

Installé le 15 novembre dernier, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Damantang Albert Camara passe son premier test ce matin avec la quatrième sortie du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Si la marche annoncée ‘’pacifique’’ a lieu aujourd’hui sans mort d’homme ni dégâts matériels, c’est que l’enfant de Kissidougou a réussi son test haut les mains. Parce qu’il a résisté là où ces devanciers ont trébuché.

Considéré comme modéré, courtois, humble et jugé correct, le ministre Damantang et ses agents sont attendus ce matin sur le « front » où les défenseurs de la constitution, remontés et surexcités « cracheront » leur vérité via des chansons et des pancartes aux écriteaux hostiles au régime. Cette sortie d’aujourd’hui sera donc l’occasion pour les partisans du FNDC de mesurer le degré de patience du nouveau ministre, de connaitre son tempérament et sa force de résistance face à la colère et autres débordements. Ces anti nouvelle constitution et référendum qui affectionnent tenter le « diable », vont certainement « troubler » le calme Damantang.

En réaffirmant son attachement au respect de la loi avec la promesse de mener sa mission avec détermination et discernement, Damantang Camara et ses éléments sur le terrain éviteront de tomber dans le filet des « marcheurs-provocateurs » pour éviter à la Guinée des morts de plus.