Marche du FNDC du 26 novembre : Sidya Touré bat le rappel de ses troupes

0
873
UFR, Sidya Touré

L’ancien Premier ministre Sidya Touré, par ailleurs président de l’Union des Forces Républicaines (UFR), a présidé l’assemblée générale dudit parti, ce samedi 23 novembre à Conakry. A cette occasion, le président de l’UFR a invité ses militants à se mobiliser pour la marche du Front national de défense de la Constitution (FNDC), annoncée pour ce mardi 26 novembre 2019, à Conakry.

 « Nous n’accepterons pas une présidence à vie en Guinée. Le FNDC, nous l’avons organisé et c’est l’occasion de le dire, nos camarades doivent être libérés : Sanoh Diallo, Koundouno, le jeune Kamono, Badra, Bill de Sam et tous les autres que j’ai oubliés, ce sont des gens qui ont été kidnappés dans leur maison. C’est un Etat de non loi », a dénoncé le président de l’UFR.

 Pour lui, en dépit des agressions dont lui-même a été victime, le FNDC va maintenir le cap en poursuivant ses marches pour empêcher un 3ème mandat en Guinée : « Nous maintenons le cap. Le 3ème mandat, ça ne marchera pas. Nous allons expliquer pourquoi, malgré les agressions, la volonté populaire ne s’arrêtera pas. Nous avons mis en place le FNDC à cause de cela parce que nous n’allons pas accepter un 3ème mandat en Guinée », a-t-il lancé.

Pour Sidya Touré, N’Zérékoré a fait la démonstration qui prouve que tout ce qui a été dit sur la Forêt est faux. « Il n’y aucune partie de la Guinée aujourd’hui qui est pour le 3ème mandat, même en Haute Guinée. Donc nous continuons. Le FNDC c’est notre crédo parce que notre constitution ne sera jamais changée. C’est pourquoi nous allons continuer à marcher. Les marches reprennent mardi. Nous continuons jusqu’au moment où on nous dira que cette affaire de 3ème mandat s’est arrêtée », a insisté l’ancien Premier ministre.

 Sidya Touré a, à cet effet, invité les militants de l’UFR à se mobiliser pour prendre part à la marche de ce mardi pour prouver à l’humanité que le refus d’un 3ème mandat est le seul esprit qui anime tous les Guinéens.

«Mobilisez-vous mardi pour montrer à toute l’humanité qu’il n’y a pas un seul esprit aujourd’hui en République de Guinée que le refus du 3ème mandat.

Le RPG initial a disparu, ce sont ceux qui se sont accaparés des richesses du pays qui parlent. Ils ont au moins 5 millions de dollars dans leur compte. Ils ne sont pas en train de défendre le pouvoir, mais plutôt leurs intérêts. Les anciens du RPG sont dans la misère, Alpha ne leur a rien donné. Nous, nous sommes pour ce qui doit permettre d’améliorer vos conditions de vie.  Notre combat est que nos fonds retournent là où ils étaient pour vous aider à changer vos conditions de vie », a-t-martelé

Le président de l’UFR estime qu’il n’y a aucune raison pour l’opposition de continuer à perpétuer un régime qui n’a rien apporté au peuple de Guinée.

Sidya Touré a insisté sur la mobilisation de ses militants pour prendre part à la marche du FNDC, de ce mardi 26 novembre, qui partira du rond-point de la Tannerie à l’esplanade du 28 septembre via le carrefour Kondéboundji-rond-point Hamdallaye.