Marche du FNDC: le constat moins alarmant au carrefour Cosa ce matin (8 heures)

0
515

La marche pacifique à l’initiative des opposants au troisième mandat regroupés au sein du front  national pour la défense de la constitution (FNDC), de ce jeudi  s’annonce nettement plus calme. En tout cas, à en juger par l’ambiance qui règne au carrefour Cosa où la circulation est habituellement bloquée en pareilles circonstances.

C’est un indicateur important pour la suite de toutes les journées de marches, pacifiques ou non. Au carrefour Cosa, on observe les usagers arriver de tous les côtés, du moins jusque jusqu’à 8 heures ce matin. Ce qui indique que même si la circulation routière reste morose comparativement aux jours ordinaires à pareille heure, surtout que l’Autoroute Fidel Castro est en partie concernée par l’initiative, les quatre routes qui se croisent à Cosa restent toutes ouvertes.

La circulation routière n’est pas la seule activité à cet endroit ce matin, selon le constat de Guineenews. En bordure des routes, les femmes étalent leurs petits commerces, la station-service reste ouverte et les taxis motos aussi y stationnent en attendant les clients…

Autre signe du côté pacifique de la marche déjà « autorisée », c’est la présence plus discrète des hommes en uniforme à ce carrefour qu’ils avaient complètement quadrillé le quatorze (14) octobre dernier. Les agents (policiers et gendarmes) et leurs véhicules pickups ne sont visibles qu’aux alentours du PA (poste d’appui), aux abords du chemin de fer.

Une atmosphère qui, si elle peut changer en fonction de l’évolution de la situation à la marche non interdite, se présente avec moins de tension que la marche interdite et violemment réprimée le 14 octobre dernier. Même si l’itinéraire qui a été modifié va du rond-point Tannerie sur l’autoroute Fidel Castro à l’esplanade du stade du 28 septembre (tronçon Hamdallaye- Dixinn), via l’aéroport et le rond-point Bambeto sur l’autoroute Le Prince…

Nous y reviendrons