Marche du FNDC : matinée calme mais des signes qui ne trompent pas sur l’autoroute le prince

0
178

Les marches non interdites du front national pour la défense de la constitution (FNDC) revêtent un caractère de plus en plus pacifique depuis le 24 octobre dernier. Une sorte de tradition qui se perpétue encore, même s’il y a des signes annonciateurs d’un éventuel changement dans le mauvais sens.

Selon un constat fait ce matin par Guineenews, entre Cosa et Dixinn, l’autoroute le prince reste praticables pour usagers. Même si le trafic est trop fluide, avec très peu de véhicules comparativement aux jours ordinaires, les engins vont et viennent dans tous les sens.

Même constat au niveau des grands carrefours et rond-point de Cosa, Bambeto, Hamdallaye, avec les stations-service qui fonctionnent le long de cette autoroute où les boutiques et magasins ne sont pas encore ouvertes…

Seulement, la présence des véhicules et agents de sécurité, à certains endroits le long de cette même route, changent le décor par rapport aux marches du FNDC le 24 octobre et le 7 novembre dernier. C’est le cas des deux camionnettes postées au carrefour Cosa et du côté de Hamdallaye, dans les parages du carrefour Concasseur, concerné par l’itinéraire défini par le gouverneur de Conakry pour la marche de ce jeudi.

Des détails qui ont tout leur sens quand on sait qu’à la veille (hier soir), par un communiqué lu à la télévision nationale, le gouverneur Maturin Bangoura a modifié l’itinéraire de la marche d’aujourd’hui. De façon unilatérale lui reproche-t- on du côté du FNDC qui, sauf changement de dernière minute, tient à marcher sur l’autoroute Fidel Castro, avec l’esplanade du palais du peuple comme point de ralliement. Comme cela était indiqué dans les lettres d’information adressées aux communes concernées, commente Abdoulaye Oumou Sow de la communication du FNDC, au téléphone de Guineenews mercredi soir.