Marche « forcée » des opposants : des forces de l’ordre et des jeunes manifestants se donnent en spectacle sur la route le Prince

novembre 8, 2018 11:06
0

Rien ne va entre les jeunes opposants et les forces de l’ordre sur l’autoroute Le Prince. Des jets de pierres sont répondus par les tirs de gaz lacrymogènes. La circulation routière complètement paralysée, le commerce quasiment fermé.

De Sonfonia T6 jusqu’Enco 5, la route est totalement desserte,  les pneus sont brulés un peu partout sur le macadam. Du rond-point Cité jusqu’à Cosa, les jeunes ont érigé des barricades avant d’être dispersés à coups de gaz lacrymogènes.

La même atmosphère prévaut entre Cosa et Bambéto en passant par Koloma marché qui a d’ailleurs perdu son climat habituel. De Bambéto à Hamdallaye carrefour-concasseur, la circulation est perturbée au niveau de Hamdallaye-Pharmacie, apprend-on.

Au carrefour Yimbaya-Tannerie, un dispositif sécuritaire impressionnant composé de policiers et gendarmes est visible. Sur l’autoroute Fidèle Castro, des embrouillages sont formés un peu partout.

Selon des sources non officielles, des échauffourées entre des opposants et des forces de l’ordre auraient fait des morts à Wanindara sur la route le Prince dans la commune de Ratoma.