Marche interdite de l’opposition: les échauffourées éclatent à Cosa (12 heures)

octobre 23, 2018 12:14
0

Les tirs de gaz lacrymogènes contre les jets de pierres viennent de  commencer au rond-point de Cosa, dans la commune de Ratoma, en haute banlieue de la capitale Conakry. Des incidents qui opposent des manifestants aux agents des forces de l’ordre. Alors que les leaders ne sont pas encore arrivés sur les lieux.

D’Enco 5 jusqu’à Hamdallaye, la circulation routière est totalement desserte. Au rond-point de Cosa, les jeunes marcheurs sont en train de reculer devant les effets des gaz lacrymogènes. Les forces de l’ordre les pourchassent jusque dans  leur dernier retranchement. Du coup ces jeunes, acculés, répondent avec des jets de projectiles.

A Cosa, au niveau de la station d’essence, les centres de prestation, les boutiques, les kiosques, sont tous fermés.  Aux dernières nouvelles, les leaders sont attendus pour donner le coup d’envoi de ladite marche.

Il faut rappeler que cette manifestation de l’opposition républicaine organisée pour protester contre ce qu’elle qualifie de  »non-respect » de l’accord politique du 8 août dernier, n’a pas été autorisée par le gouvernorat de la ville de Conakry.