Marche interdite de l’opposition : un jeune tué par balle à Bambéto (source hospitalière)

octobre 30, 2018 6:43
0

La victime est un jeune chauffeur de 30 ans  du nom de Mamadou Cellou Diallo. Il a trouvé la mort à Bambéto-Magasin cet après-midi suite à des  accrochages entre jeunes et forces de l’ordre qui font suite à la marche interdite de l’opposition républicaine ce mardi 30 septembre. (Photo d’archives)

Joint par Guinéenews, Mamadou Ciré Diallo, leader du mouvement « Akhadan » sur l’axe Hamdallaye-Kagbélen, affirme que ce jeune originaire de Noussy né le 03 septembre 1988 marié et père de 2 enfants dont un garçon de 6 ans et une petite fille de 3 mois,  était de passage quand il a reçu une balle.

«Effectivement un jeune du nom de Mamadou Cellou Diallo a été tué cet après-midi à Bambéto-Magasin. Il était de passage quand les jeunes et les forces de l’ordre ont commencé les échauffourées. Il a replié et contourner vers un couloir qui se trouve en face de la pharmacie de Diaguissa. C’est là que le policier a tiré sur lui et il a été touché entre la poitrine et le bas-ventre. C’est ainsi qu’on l’a transporté chez Dr Touré qui nous a confirmés sa mort.  Par après on a appelé la Croix-Rouge qui nous accompagnés pour déposer son corps à la morgue de l’hôpital Ignace-Deen », a expliqué ce jeune leader de l’axe Hamdallaye-Kagnbélén.

Par ailleurs, une source hospitalière travaillant à la morgue du CHU d’Ignace-Deen, a confirmé le dépôt d’un corps ce mardi aux environs de 16 heures chez eux. Après examen, il a été établi que la victime est morte après avoir reçue une balle.

«Oui, je confirme qu’on a reçu le corps d’un jeune du nom de Mamadou Cellou Diallo tué par balle. On l’a examiné vers 16 heures. Après cela, on l’a gardé dans la chambre froide. Mais pour le moment, c’est tout ce que je peux vous dire», nous a confié au bout du file notre interlocuteur.

De son côté, la police dit avoir appris la mort de Mamadou Cellou Diallo. Mais pour l’heure, il a indiqué qu’est difficile pour les services de polices de confirmer cette information. Par ailleurs le porte-parole de la police, le contrôleur général de police Boubacar Kassé parle d’un autre corps retrouvé ce matin à Bambéto.

«On est en train de vérifier aussi. Je sais qu’il y a un jeune qui a trouvé la mort un certains Moussa Sow, 15 ans et  élève  de la 7ème année à Hamdallaye où il est domicilié. On a découvert son corps ce matin à Bambeto. Il semble qu’il a été auteur d’un vol de téléphone hier par la suite, il a été bastonné et a succombé de ses blessures. On m’a parlé d’un certain Mamadou Cellou Diallo aussi mais on est en train de vérifier. Je n’ai pas la bonne version d’abord», a déclaré le Porte-parole de la police.

La mort de Mamadou Cellou Diallo vient rallonger la liste des personnes tuées à la faveur des manifestations de l’opposition républicaine à Conakry.