Marche « non autorisée » ou journée de résistance: Le FNDC a paralysé les activités à Conakry

0
606
Encore une fois, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) n’a pas réussi à organiser sa marche  contre le troisième mandat sur l’autoroute Fidel Castro. Mais l’annonce a eu d’effets sur les activités dans la capitale guinéenne.

C’est le constat fait par Guineenews sur l’axe Nongo-Kipé sur la corniche nord.
Cette partie de la banlieue de Conakry n’enregistre pas fréquemment des manifestations sociopolitiques. Elle sert plutôt de solution de rechange à ceux qui ont la nécessité de se déplacer alors qu’ils ne peuvent pas prendre de risque de passer par l’autoroute le prince.

L’axe Hamdallaye – Sonfonia, via Kipé, Kaporo, Lambanyi… ne déroge à cette régle selon le constat de Guineenews, du moins entre Nongo et Kipé ( 11h 30 min). Seulement, en l’empruntant, l’observateur le moins averti est frappé par la morosité toute particulière des activités dans la zone.

Parmi les aspects qui attirent l’attention, il y a la fluidité de la circulation routière qui contraste totalement avec le niveau du trafic routier habituel. En plus, le long de la route, beaucoup de boutiques et magasins restent fermés, même si des places sont ouvertes par endroits.

Une impression confirmée dans une banque primaire de la place du côté de Kipé. Très peu de monde devant les guichets, pendant que les banquettes habituellement remplies d’usagers en attente restent le plus souvent inoccupées…

Comme pour dire que si le FNDC a été empêchée de battre le pavé, son simple appel ne sera pas sans conséquences dans les activités des populations dont la perturbation a ses répercussions sur l’économie du pays.

A noter que face au « refus » des communes concernées d’autoriser la marche qui devait partir du rond-point de la Tannerie à l’Esplanade du palais du peuple, le FNDC par la voix de son chargé des opérations, a annoncé une journée de « résistance » à la dernière minute. C’était un peu plus tôt dans l’émission « les grandes gueules » chez nos confrères de la radio espace Fm.