Massacre du 28 septembre: la Coalition guinéenne de la CPI encourage la Cour à prendre en charge le dossier

juillet 19, 2019 8:55

Ce 18 juillet 2019, alors qu’elle célébrait le 21ème anniversaire de la juridiction à la Maison de la presse, la Coalition guinéenne pour  la Cour  Pénale Internationale (CPI) a encouragé la Cour à prendre en charge le dossier sur le massacre de plus  de 150 personnes au stade de Conakry. Une déclaration faite alors que la justice guinéenne a déjà clos les enquêtes dans ce dossier et les parties n’attendent que la phase du jugement.

« La CG-CPI encourage la Cour  internationale à prendre en charge l’affaire du 28 septembre », a déclaré la Coalition, qui a aussi lancé un appel au gouvernement et aux partenaires pour une assistance médicale et une indemnisation provisoire des victimes.

Les membres de la Coalition se sont également prononcés contre toute adoption de nouvelle constitution et d’un troisième mandat. « Notre organisation précise qu’un tel projet ne constitue nullement une priorité pour la Guinée et risque d’engendrer des conséquences graves relevant de la compétence de la Cour pénale internationale », a prévenu Oumou Salamata Bah, membre de la Coalition.