Match amical : début poussif de Paul Put contre la Mauritanie comme Fernandez et Lappé

mars 25, 2018 2:09
0

Comme le Tchad en match amical en France, le Swaziland en aller et retour aux éliminatoires de la CAN 2017 et la Libye aux éliminatoires du Mondial 2018, la Mauritanie a dominé la Guinée, hier samedi à Nouakchott (2-0), en match amical de préparation.

Une équipe que la Guinée avait l’habitude de battre avec un grand score. Ces défaites avaient inspiré le comédien Sow Bailo, qui narrait un match entre le Hafia 77 et l’équipe des Mourabitounes.

Une première non seulement dans l’histoire de confrontation entre les deux équipes. Mais également une première pour le nouveau technicien Belge, Paul Put, qui a pris les rênes du Syli Sénior.

Le Syli de Guinée avait, pourtant, bien négocié la première explication du match jusqu’à la 38e, quand Abdoulaye Sadio Diallo (38’) a été expliqué de la pelouse, avant la pause pour un signe de protestation.

A la reprise, profitant d’une sortie hasardeuse du gardien du Syli, Hassen El Id a ouvert le score (51e).

Vingt minutes plus tard, les poulains de Corentin Martins ont corsé le score par Ely Cheikh Voulany (70e).

La Guinée vient de perdre contre une modeste équipe de Mauritanie, qui est loin d’un foudre de guerre. Conséquence, au prochain classement FIFA, la Guinée va chuter et la Mauritanie va monter.

Mais avant le Belge Paul Put, l’ancien sélectionneur de la Guinée, Luis Fernandez; avait aussi entamé ses débuts, en juin 2015, par une défaite contre une modeste équipe du Tchad, en France (1- 2).

Son successeur enfin, Lappé Bangoura avait, lui aussi, perdu son première sortie contre le Swaziland (0-1), en juin 2016 à Mbabane, pour le compte de la cinquième et avant- dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. Une défaite synonyme d’élimination à la CAN 2017 au Gabon.