Matoto : la boutique d’un membre de la coordination communale du FNDC vandalisée 

0
809

Décidément, les violences post-électorales enregistrées au grand marché de Matoto ce vendredi auront été marquées par des pillages des biens des citoyens. C’est du moins l’information portée à notre connaissance par une victime ce dimanche matin.

Une malheureuse situation que la victime impute aux militants du pouvoir à cause, doit-il, de son engagement politique affiché et connu de tous. Sinon, Amadou Bailo Baldé se demande comment sa petite boutique peut faire l’objet d’attaque, en plus d’une seconde boutique se trouvant à l’autre rive de la route, alors que Matoto en compte par plusieurs centaines.

Aux dires de la victime, membre de la coordination communale du Fndc de Matoto, ses agresseurs ont agi sous l’escorte des agents des forces de sécurité, avant que les voisins ne s’interposent. Hélas, le mal était déjà arrivé, confiea-t-il à Guinéenews.

Dans sa boutique, Amadou Bailo Baldé fait des transactions monétaires à travers Orange Money, Mobile Money et offre d’autres services similaires à ses nombreux clients. A cela, s’ajoute la vente des écouteurs, des casques à bluetooth et des chargeurs,  entre autres.

A la question de savoir à combien peut-il estimer la perte subie, M. Baldé dit ne pas pouvoir compiler tout et donner un montant exact ou approximatif sans procéder au calcul.

Toutefois, il rassure que cette attaque « ciblée » ne fera que le galvaniser davantage dans son combat pour une Guinée respectueuse des principes démocratiques.