Me Abou Camara, avocat des «assassins» de Diaouné : «c’est une décision inappropriée… »

juillet 22, 2019 10:09

Non satisfait de la condamnation de ses clients à la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sureté de 30 ans, Me Abou Camara estime que la décision du tribunal est inappropriée. Il veut relever appel de cette décision. Sa réaction :

« C’est une décision inappropriée. De long en large, dans les débats, il n’y a jamais eu de preuve concordante justifiant la participation de mes clients à cette histoire d’assassinat. Aucune preuve ! Pourtant, on les condamne à la perpétuité avec une période de sureté de 30 ans. Imaginez l’état dans lequel je me trouve, l’état dans lequel mes clients se trouvent. Des étrangers qui se trouvent être condamnés de la sorte parce que tout simplement ils sont amis. Dodwin Ozoewe dit John et  Samuel  Dyngee dit Sam sont liés par amitié. On trouve le numéro de l’un  dans le téléphone de l’autre, et cela a suffi  pour qu’ils soient interpellés et puis condamnés. Voilà l’infraction, voilà tout ce qu’ils ont commis comme crime

Mais aussi, mes clients sont condamnés à cause d’une dame mécontente qui a voulu se venger contre son prétendant. Voilà les seuls faits qui nous ont entrainé dans cette affaire, jusqu’à cette condamnation. Ni scellé, ni témoin n’a justifié leur condamnation. Il n’y a aucun moyen de preuve. Abdoulaye Djibril Diallo était déjà en prison au moment des faits. Par quel  miracle il va quitter la prison pour aller voler et revenir en prison. Il a été jugé deux fois, et maintenant trois fois, à cause d’une simple affaire de téléphone … Je vais relever appel de cette décision. C’est naturel.»