Me Béa sur la condamnation de Saïkou Yaya : « nous relèverons appel pour laver son honneur …»

0
234
Me béa, Avocat

Leur client devrait être libéré le 12 décembre prochain après la décision du tribunal de première instance de Dixinn le condamnant à un an de prison dont 5 mois assortis de sursis. Mais la décision ne passe pas chez les avocats de Saikou Yaya Diallo –  le chargé des questions juridiques du FNDC – et ils entendent interjeter appel pour surtout laver l’honneur de leur client. Lisez la réaction d’un d’entre eux, Me Salifou Camara :

« L’injustice vient de frapper encore à la porte des défenseurs des libertés individuelles et collectives. Cette décision est injuste et illégale. Elle ne repose sur aucune base légale. Vous avez suivi avec nous le procès qu’on a tenu contradictoirement ici. Nous avons démontré au tribunal que les faits ‘’ d’injures, de menaces ‘’, qui étaient reprochés à notre client, n’étaient pas établis. Ni la partie civile, ni le procureur n’ont pu établir la preuve de la commission de ces infractions par notre client.  Nous avons démontré au tribunal qu’il est simplement poursuivi parce qu’il est militant et sympathisant, de surcroît conseiller juridique du FNDC, donc leader d’opinion, activiste de la société civile. Et aujourd’hui, l’idéal ou le principal sport, c’est de neutraliser pratiquement tous les militants et sympathisants qui se sont opposés à ce que nous connaissons. Il vient d’être condamné à un an de prison dont cinq mois assortis de sursis. Il a déjà passé plus de 6 mois en prison et dans des conditions normales, il doit être libéré le 12 décembre. Mais, nous ne sommes pas d’accord sur la décision. Nous relèverons donc appel ne serait-ce que pour la postérité pour essayer de laver son honneur. Parce qu’en réalité, il a plutôt sauvé la partie civile. Il l’a sortie des griffes du pire… »