Me Cheick Sako, ministre de la justice : « Toumba m’a remercié »

octobre 19, 2018 5:10
0

Au point de presse qui a découlé de la troisième réunion du Comité de pilotage pour l’organisation du procès sur le massacre du 28 septembre, le ministre de la Justice, Me Cheik Sako, a été amené à se prononcer sur le cas Toumba Diakité. Le 11 octobre dernier, les avocats du célèbre inculpé avaient dénoncé « les conditions de détention inhumaines » de leur client.

« On est en contact avec monsieur Toumba Diakité qui est accusé dans ce dossier. Le directeur de l’administration lui rend visite régulièrement, le régisseur également », a entamé Me Cheik Sako, qui, dans un premier temps, n’a pas voulu  trop s’exprimer sur la question relative à Toumba Diakité. « J’ai dépêché le directeur de l’hôpital Ignace Deen,  Dr Awada,  que je remercie ici. On l’a mobilisé à tout moment, non seulement pour d’autres personnes en séjour à la Maison centrale, mais surtout pour Toumba », a poursuivi le ministre de la Justice.

« Il faut que ça soit clair pour tout le monde : Monsieur Toumba est bien traité à la Maison centrale », a déclaré le Garde des sceaux. « J’ai décidé d’un petit budget mensuel qui est donné au régisseur pour la nourriture et les soins médicaux de Toumba…», a indiqué Cheik Sako.

D’ailleurs, le ministre de la Justice a indiqué que Toumba leur écrit de temps en temps. « Il y a encore un mois, j’ai reçu un courrier où il me remercie. Je lui ai dit non, tu n’as pas à me remercier. Je suis ministre de la Justice, je dois conduire un procès jusqu’au bout », a-t-il renchéri.

En donnant ces informations, Me Sako a voulu préciser que le ministère de la Justice n’était pas obligé d’accorder ces privilèges à Toumba qui est un accusé comme les autres. Seulement, a-t-il reconnu, il est accusé dans un procès particulier.

Répliquant aux critiques des avocats de Toumba, Me Cheik Sako dira qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent. Seulement, « Toumba n’ira pas se soigner à l’étranger ».