voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    26 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Me Mohamed Traoré, avocat de Faya Millimono : « c’est une demi-victoire…»

    Sur ordre unique du parquet du tribunal de première instance de Kaloum – le juge d’instruction étant à Mamou, selon nos informations –, le régisseur de la Maison centrale de Conakry a libéré cet après-midi l’opposant Faya Millimono. Présent à la Maison centrale, l’ancien bâtonnier Mohamed Traoré, par ailleurs l’un des trois avocats du président du parti Bloc Libéral, a émis le souhait de voir le ministre retirer sa plainte. Puisque, même si leur client est libéré, la procédure reste pendante devant le juge. Lisez sa réaction :

    « C’est une satisfaction dans la mesure où notre client est mis en liberté. Nous ses avocats, nous n’avions jamais pensé qu’une telle affaire aurait connu un tel développement, à  partir du moment où nous notre client a connu son tort et a présenté des excuses à la victime. Le délit de diffamation est un délit qui porte atteinte à l’honneur et à la considération de la personne. Mais, dès lors que l’auteur des propos diffamatoires reconnaît qu’il s’est trompé et a présenté ses excuses, je pense que l’honneur et la considération de la victime sont totalement lavés. On ne pouvait donc pas s’attendre à en arriver là. C’est une demi-victoire, nous espérons que le Garde des sceaux retirera la plainte et cela mettra fin à la procédure. Parce que quoi qu’il en soit, nous n’avons obtenu que sa mise en liberté, la procédure elle-même est pendante encore devant le juge. »

    Propos recueillis à la Maison centrale par Tokpanan Doré

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE