Me Salifou Béavogui, l’avocat des 7 membres du FNDC : « il n’y avait ni délit, ni crime »

mai 13, 2019 2:21

Tout joyeux à la tombée de la décision libérant ses 7 clients ce lundi 13 mai, l’avocat Me Salifou Béavogui  croit que le juge du tribunal de première instance de Kindia avait refusé de dire le droit. Lisez sa réaction :

«Je suis très heureux ! Parce que dans cette affaire, nos clients n’ont commis aucune infraction. Il n’y avait ni délit, ni crime. Au tribunal de première instance de Kindia, le juge a catégoriquement refusé de dire le droit. C’est pourquoi on n’avait pas hésité un seul instant  pour interjeter appel. Et Dieu merci. Contrairement au tribunal de première instance de Kindia, à la Cour d’appel, des magistrats plus aguerris ont dit le droit. Je les remercie vivement pour avoir infirmé la décision du tribunal de première instance et en les libérant sur-le-champ.»