voir Plus
    dimanche, 18 avril 2021
    26.8 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Me Yomba, avocat des ETS  Bangoura et frères : « nous n’avons plus rien à voir avec le Patrimoine bâti »

    Les avocats des établissements Alseny Bangoura et frères sont en colère contre le ministre de la Justice et le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum qu’ils accusent de « prise en otage » de la justice. En cause, la non comparution du gouverneur de la Banque centrale de Guinée, Lounceny Nabé, dans l’affaire qui l’oppose aux établissements Alseny Bangoura et frères.

    « Nous ne sommes pas des victimes résignées », a prévenu Me Me Paul Yomba Kourouma qui entend tout faire pour que l’argent de son client –  47 milliards de francs guinéens – soit payé. Me Yomba et son confrère M’Bomby Mara croient que le gouverneur est favorisé par le le ministre de la Justice et le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum. « Le procureur déserte actuellement son bureau…Il a fait disparaître le dossier  et il refuse d’exécuter le mandat d’améner à l’audience contre monsieur Lounceny Nabé », accuse Me Paul Yomba Kourouma qui accuse aussi le procureur général près la Cour d’appel de Conakry de faire partie de « la muraille » contre l’évolution de leur dossier.

    Face à la situation, l’avocat prévient : « si le dossier n’est pas programmé lundi (01 mars), nous allons porter plainte contre le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum pour abus d’autorité, entrave à la justice…»

    Me Paul Yomba a aussi contredit le gouverneur de la BCRG qui a indiqué qu’il n’est nullement concerné par ce dossier et que l’affaire c’est entre les établissements Alseny Bangoura et frères et le Patrimoine bâti public. « Nous n’avons plus rien à voir avec le Patrimoine bâti public », a dit Me Paul Yomba qui a indiqué que l’agent judiciaire de l’Etat a déjà ordonné à la Banque centrale de payer l’argent. Mieux, a-t-il ajouté, la Banque centrale est sujette de droit et le gouverneur est l’ordonnateur de toutes les transactions, dépositaire des avoirs du tiers.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE