Média : la Hac ferme deux radios privées (décision)

    0
    332

    La Haute Autorité de la Communication a décidé mercredi 30 octobre de retirer les agréments des radios privées  Continental  FM et  Ado FM.  Les deux radios sont accusées de l’installation «irrégulière » d’équipements de diffusion sur le site de la radiotélévision guinéenne, à  Koloma. La décision de la HAC indique des responsables des deux médias ont reconnu les faits le 29 octobre 2019.

    « Les radios Continental FM et Ado FM ont violé l’esprit et le contenu des cahiers de charges pourtant conditions d’implantation et d’exploitation des stations de radiodiffusion et de télévision privée », déclare l’organe de régulation des médias en Guinée.

    Le 25 octobre dernier, la HAC a été saisie par un courrier du directeur national des Services de diffusion l’informant de la présence irrégulière d’équipement de diffusion de deux radios privées sur le site de la radiotélévision nationale. « Après vérification, il s’est avéré que les deux émetteurs correspondent exactement aux fréquences 98.8 MHZ et 96.9 MHZ appartenant respectivement aux radios Continental FM et Ado FM.

    Selon nos informations, la radio Continental FM appartient à l’homme d’affaires et opposant Mamadou SYLLA dont l’émission à grande écoute « Bountounyi » en langue Soussou est très acerbe contre le régime.

    L’autre radio Ado FM appartient à Kalil Oulare, ex DG d’Espace et du groupe de presse Hadafo média.