Média : un incendie ravage toutes les installations de la Radio Sabou

janvier 16, 2019 4:26

Murs noircis par la fumée, chaises fondues, tables en charbon, console complètement carbonisée, vitres brisées, épaves d’ordinateurs çà et là, moquettes trempées et maculées, tel est l’image que présente aujourd’hui l’appartement qui abrite la radio communautaire Sabou FM, sise à Koloma, a constaté Guinéenews. En effet, dans la nuit du mardi à mercredi, les installations de la dite radio ont pris feu aux environs de 4 heures du matin. Selon le fondateur et directeur général, c’est un court-circuit qui a été à l’origine de cet incendie qui a engendré des dégâts immenses. Interrogé au milieu de ces dégâts, dans une des salles trempées d’eau, le directeur Ali Manden Mansa Keita a expliqué au micro de Guinéenews, les circonstances dans lesquelles, il a été informé.

« J’étais à la maison quand le régisseur d’antenne de la nuit dernière, m’a appelé aux environs de 3 heures 45 mn pour me dire qu’il y a un court-circuit au niveau du studio. Du coup, je me suis rendu à la base des sapeurs-pompiers à la Tannerie, et ils se sont mis à ma disposition. En cours de route, on a réussi à informer les sapeurs-pompiers de la base de Ratoma. Les deux groupes sont arrivés au même moment mais malheureusement la flamme avait pris de l’ampleur et elle a fini de tout consumer. Mais malgré tout, nous avons pu maîtriser la flamme afin qu’elle n’atteigne pas les autres appartements » a-t-il expliqué.

Pour M. Keita, il est difficile pour lui d’estimer l’étendue des pertes subies en ce moment précis. « Vous vous imaginez c’est quoi l’installation d’une radio diffusion. Difficile donc pour moi de se faire une idée du matériel perdu. Parce que tout est irrécupérable » se lamente-t-il.

L’odeur âcre de la fumée se faisait sentir encore dans les locaux en cet après-midi. Le directeur de Sabou Fm ne cache pas sa déception face au travail qu’effectue la société guinéenne d’électricité (EDG). « J’ai réussi avec le concours des uns et des autres à bâtir cette radio pour servir la grande partie analphabète de ce pays. Aujourd’hui, voilà, tout vient de s’écrouler en moins d’une heure par la faute des mauvaises installations d’EDG. C’est devenu récurent à Conakry les incendies causés par EDG» fustige le directeur.

A noter que Sabou Fm existe depuis 8 ans et était basée à Kindia. C’est en 2018, qu’elle a été délocalisée à Conakry mais elle a commencé à émettre sur 99.7 il y a juste quelques semaines. C’est une radio à 100 % langue nationale qui a à son actif 19 employés.