«Menaces» à la sécurité nationale : Alpha Condé annonce l’arrestation de 22 mercenaires

0
636

Dans une de ses déclarations faites ce samedi 7 novembre après l’annonce de sa réélection pour un troisième mandat à la tête de la Guinée, le Président Alpha Condé a annoncé  »l’interpellation de 22 jeunes mercenaires ».  Le Chef de l’Etat fait certainement référence à l’arrestation de 22 jeunes Sierra-léonais qui seraient entrés irrégulièrement sur le territoire, selon un communiqué du ministère de la Sécurité diffusé hier vendredi.

En faisant cette déclaration, Alpha Condé a voulu rassurer ses compatriotes qu’il n’y aura pas de guerre en Guinée. « Nous savons ce qui se passe », dira par ailleurs le Président guinéen qui avait déjà fermé  les frontières  guinéennes avec la Sierra Leone, mais aussi  avec le Sénégal et la Guinée-Bissau,  avant le scrutin du 18 octobre.