Menaces sur la tenue de la présidentielle ? Le commissaire Fabou prévient

0
832

A moins de dix jours de l’élection présidentielle – dont la tenue du premier tour est prévue pour le 18 octobre 2020-, le Directeur Central de la Police Judiciaire (DCPJ), commissaire Aboubacar Fabou Camara a tenu à adresser une mise en garde à l’endroit de toute personne qui tenterait de mener des actions de nature à troubler le bon déroulement de ladite présidentielle. Il lancé cet avertissement à la faveur de la présentation ce vendredi 09 octobre d’un présumé gang accusé de plusieurs meurtres à la DPJ, a-t-on constaté.

« A ce jour, nous avons des éléments d’informations faisant état de la présence de criminels de grands chemins et qui sont engagés à perturber les opérations électorales. Dans tous les cas, les services de sécurité de la police nationale sont suffisamment déployés pour empêcher que cette élection soit troublée par quelque criminel qu’il soit. Tel est notre engagement et nous sommes en mission républicaine que nous comptons assumée… », a déclaré le patron de la DPJ.

Par ailleurs, il a invité la population à participer à la lutte contre la grande criminalité. « Sur dénonciation, nos services sont suffisamment motivés à interpeler n’importe quel bandit qu’il soit armé ou qu’il soit non armé. Nous invitons les paisibles citoyens à être vigilants et à redoubler d’effort… », a-t-il lancé.

Lire vidéo: