Meurtre de l’étudiant à Labé : Cellou Dalein se dit indigné

juin 8, 2019 9:48
Le 31 mai dernier, l’étudiant Amadou Boukariou Baldé, originaire de Télimélé, a été renversé par des forces de l’ordre. Il a succombé par la suite de ses blessures. Ce samedi 8 juin 2019, Cellou Dalein Diallo a exprimé son indignation suite à cet meurtre.
« Permettez-moi de vous dire l’indignation de l’UFDG face à la violence récurrente des forces de l’ordre qui ont assassiné Amadou Boukariou Baldé, étudiant à l’Université de Labé, qui a été la énième victime des forces de l’ordre », a d’abord souligné le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) à l’occasion de l’assemblée générale du parti.
Pour le président de l’UFDG, si les meurtres des citoyens guinéens sont devenus récurrents, c’est parce que les meurtriers bénéficient d’une impunie totale: « Nous ne cesserons jamais de dénoncer les crimes commis par ceux qui sont chargés d’assurer la sécurité des citoyens guinéens. Malheureusement, ils jouissent toujours d’une impunité totale. Ceux qui sont décédés ici à l’occasion de nos manifestations, celui qui est décédé à la suite des violences des forces de l’ordre dans Mandiana, il y a un an,  il n’y a jamais eu de suite. C’est cette impunité qui encourage la récidive. »