Meurtre du journaliste Koula: pour l’Etat, Souleymane Bah n’a jamais été condamné

0
734

Dans son mémoire en défense, l’avocat de l’Etat guinéen demande à la Cour de justice de la CEDEAO de déclarer l’expert-consultant en communication Souleymane dit Thiâ’nguel – qui a saisi la Cour suite au verdict du tribunal de Dixinn sur le meurtre du journaliste Mohamed Koula – irrecevable en son action pour défaut de qualité et du droit d’agir. Son argument : le jugement criminel du 09 janvier 2018 du tribunal de Dixinn ne contient guère les nom et prénom Souleymane Bah comme personne condamnée.

« D’ailleurs, et selon le demandeur lui-même, c’est à travers un article de journal paru le 10 janvier 2018 qu’il a appris, contre toute attente, qu’il est condamné à perpétuité et que cela a entrainé la rupture anticipée de son contrat. Cependant, au regard des actes de procédures, y compris le jugement criminel précité, rien ne permet en droit de dire que Thianguel qui n’a pu être identifié durant le procès est bien Monsieur Souleymane Bah, demandeur sur ce recours… », peut-on lire dans le mémoire en défense de Me Joachim Gbilimou. Lisez l’intégralité de son mémoire en défense…

Lire copie: DOS N°ECW-CCJ-APP-24-19