Meurtre d’un pharmacien à Conakry : indigné, l’Ordre des pharmaciens menace

0
951

L’insécurité a encore sévi la nuit dernière à Conakry. C’est un jeune étudiant en classe de 5ème année/Pharmacie qui en a payé les frais de ce phénomène. Boubacar Diallo a été tué par des inconnus armés dans une pharmacie où il travaillait au niveau du carrefour Bar Gladstone, au quartier Concasseur. L’acte s’est déroulé dans la nuit d’hier vendredi 10 à ce samedi 11 juillet, aux environs de 22 heures, apprend-on.

Joint (à 16H 10) par Guinéenews pour avoir la version des autorités, le Directeur général adjoint de la Police, par ailleurs porte-parole de la Police nationale, le Contrôleur général Mamadouba Camara, s’est abstenu de tout commentaire en attendant de réunir tous les éléments d’appréciation.

Pendant ce temps, l’Ordre national des pharmaciens de Guinée se dit indigné par cet assassinat perpétré contre un jeune passionné de la Pharmacie. Le jeune pharmacien avait à peine 25 ans. Il a été froidement assassiné, les armes en main, dans sa pharmacie.

« C’est un véritable choc », s’indigne la présidente de l’Ordre, Dr Hawa Diakité qui ajoute que ces attaques contre les pharmacies ne constituent plus un fait isolé à Conakry. A l’en croire, pas plus tard qu’avant-hier, il y a une autre pharmacie qui a été attaquée à Sonfonia, dans la commune de Ratoma.

L’Ordre national des pharmaciens de Guinée   était donc sur la sensibilisation des uns et des autres pour le renforcement de la sécurité lorsqu’il a été malheureusement informé de ce cas d’assassinat survenu à Concasseur.

Selon Dr Hawa Diakité, toute la corporation va se retrouver le lundi pour une mobilisation en vue de mettre la pression sur les autorités à prendre à bras-le-corps la question de la sécurité des citoyens et de leurs biens.

Pour rappel, notre interlocutrice dit avoir adressé un courrier au ministre de la Sécurité et à celui de la Justice d’alors, ainsi qu’au Procureur de la République pour leur faire part de leur inquiétude face à l’insécurité qui les guette constamment.