Migration : abandonnés au Sahara nigérien, des migrants guinéens plaident pour un retour au pays

0
442

Dans une vidéo qui circule actuellement sur le réseau social Facebook,  des migrants  guinéens s’exprimant dans diverses langues du pays, mais aussi en français, demandent leur rapatriement du Niger où ils seraient bloqués depuis près de quatre mois.

Successivement, ils s’expriment en Soussou, en Poular, en Maninka et  en Konnon. Puis, en français, l’un d’entre eux explique : « on veut faire une plaidoirie auprès du gouvernement guinéen. Tous ceux-ci sont des ressortissants guinéens. Nous sommes plus de 200 personnes au Niger.  Nous sommes quittés en Algérie ça fait plus de trois mois, bientôt cela va faire quatre mois. Notre condition de vie ici n’est pas du tout bonne. Il fait plus de 48 degrés ici, nous sommes en plein désert. Il y a des pays qui ont  fait rapatrier leurs ressortissants. Les Burkinabé sont partis hier (apparemment vendredi)… les Béninois vont partir demain, les Nigérians le mardi.  Nous demandons pardon au gouvernement guinéen de chercher à nous rapatrier d’ici », plaident-ils.

Dans l’ensemble, ces migrants en quête d’un retour au pays demandent au gouvernement guinéen de donner son accord à l’OIM pour leur rapatriement.  Dans le groupe, ils présentent certains d’entre eux qui sont malades et qui ne se traitent qu’avec du paracétamol. « Nous souffrons  vraiment ici. Parmi nous, il y a beaucoup qui sont malades », a dit le même qui s’est exprimé en français.

Contactée par Guinéenews©, la secrétaire générale du ministère des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, Fanta Cissé, a dit ne pas être au courant de leur situation. Néanmoins, elle dira que le ministère est en train de prendre des dispositions pour venir en aide à ces personnes qui sont en difficultés  au Sénégal et dans d’autres pays.

Faut-il souligner que plusieurs Guinéens sont actuellement bloqués à l’échanger à cause de la fermeture des frontières due aux mesures sanitaires pour lutter contre le coronavirus. La semaine dernière, des commerçantes guinéennes bloquées au Sénégal se sont faites molestées par les forces de l’ordre sénégalaises quand elles ont tenté d’envahir la chancellerie afin de se faire rapatrier en Guinée. Dans son adresse à la nation hier vendredi 15 mai, le président Alpha Condé a donné des instructions aux missions diplomatiques guinéennes accréditées à l’étranger de prendre les dispositions nécessaires de faire rapatrier les Guinéens par les vols humanitaires en respectant scrupuleusement les règles sanitaires.