Mines :  Chinalco présente l’étude de faisabilité d’une usine d’alumine d’une capacité de 2 millions de tonnes

0
551

En visioconférence avec les cadres du ministère des Mines et de la Géologie, Chalco  – filiale guinéenne de  la  chinoise Chinalco – a présenté ce mardi 30 juin l’étude de faisabilité d’un projet de construction d’une usine d’alumine en Guinée.

Selon Saadou Nimaga, Secrétaire général du ministère des Mines, une étape majeure du projet est franchie avec la présentation de l’étude de faisabilité.

La présentation de l’étude de faisabilité intervient deux ans après la signature en 2018 d’une convention entre l’Etat guinéen et Chalco qui s’était engagée à réaliser un projet d’usine d’alumine (dans le cadre de la deuxième phase de cette convention).

Selon Saadou Nimaga, le ministère de l’Environnement devrait bientôt recevoir une copie de l’étude d’impact environnemental de ce projet d’un coût estimé à 1 milliard 27 millions de dollars. Une fois l’étude de faisabilité validée, la réalisation du projet devrait s’étendre sur 36 mois. La capacité initiale prévisionnelle de l’usine est d’un million de tonnes. Cette capacité devrait aller crescendo pour atteindre les 2 millions de tonnes. Avant d’en arriver là, les services du ministère des Mines vont se pencher sur la quintessence de cette étude.  « Nous travaillons à atteindre les objectifs dans le cadre de ce projet. C’est-à-dire arriver à la transformation de la bauxite en produit semi-fini (l’alumine) », a dit Saadou Nimaga qui n’a pas manqué de souligner qu’il s’agit d’un projet que le Président de la République suit de près.

En tout cas, le secrétaire général du ministère des Mines croit que Chalco est un partenaire sérieux.