Mines: PARCA GPI se projette dans les perspectives pour l’année 2019

décembre 29, 2018 1:07

Une session du Comité de pilotage du Projet d’Appui au Renforcement des Capacités de l’Administration pour la Gestion des Projets Intégrés Miniers (PARCA GPI) s’est tenue le vendredi 28 décembre 2018 dans la salle de conférence du ministère des Mines, à Conakry.

Au cours de la rencontre présidée par le Secrétaire général du ministère des Mines, Saadou Nimaga et marquée par de fructueux échanges entre les différents participants, il a été question  d’adopter et d’approuver le budget dudit projet pour l’exercice 2019, financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) à environ 9 millions de dollars.

Dans sa communication, le coordinateur du Projet d’Appui au Renforcement des Capacités de l’Administration pour la Gestion des Projets Intégrés Miniers a abordé les difficultés ayant émaillé le parcours du projet, avant de dégager ses attentes du nouvel an qui s’annonce.

« Il faut tout simplement avouer que le projet n’a pas encore décollé comme on le souhaite. Mais nous pensons qu’avec l’année 2019, on sera à un taux d’engagement en termes d’acquisition de 100%. En ce moment, on pourra évaluer l’impact et l’apport du projet pour les différentes structures bénéficiaires « , a dit Mohamed Mouctar Camara.

Initié au départ pour accompagner la réalisation du Projet Simandou autour, s’articule autour de deux principales activités, à savoir: les mines et les infrastructures. Pour ainsi bénéficier des avantages socioéconomiques de la retombée des mines et des infrastructures, il a été a mis en place d’autres accompagnements de l’Administration à travers le ministère du Budget, notamment les Impôts et la Douane.

Aux dires du coordinateur, au niveau de la Douane spécifiquement, le PARCA GPI fait une acquisition d’un million de dollars du serveur ORAC. « Ce qui vient renforcer les capacités opérationnelles de la Douane. Ensuite, au niveau du ministère de l’Environnement, nous apportons une assistance technique. Egalement, nous mettons à disposition, des équipements informatiques et autres mobiliers de bureaux pour renforcer les capacités opérationnelles de l’ensemble de ces structures bénéficiaires », a-t-il égrené en guise d’attributions.

La présentation vidéo-projetée a suscité des réactions constructives de l’ensemble des intervenants venus de l’Environnement, des Impôts, de la Douane, des Mines à travers le Contenu local et de l’Agence pour la Promotion des Investissements Privés (APIP). Ce, au regard de la transversalité des Mines qui embrassent tous ces domaines.

Entré en vigueur le 15 juillet 2016 pour prendre fin le 30 juin 2020, le projet œuvre dans l’assistance technique à travers la formation et le recrutement des consultants. Au terme de la session, il a été procédé à la remise d’équipements informatiques à plusieurs structures bénéficiaires, en vue de la majoration de la qualité de leur travail et leurs rendements.