Mines-Siguiri : des jeunes en colère imposent un blocus à la société chinoise GGE

721

Plusieurs jeunes en colère ont paralysé pendant de longues heures dans la journée du lundi 25 janvier 2021, les activités de la société chinoise GGE (Guinée Gold Exploration) en érigeant les barricades au niveau de la rentrée principale de la compagnie.

D’après Idrissa Sidibé, le porte-parole des frondeurs, cette manifestation est la conséquence du manque de considération de la compagnie GGE à l’endroit de la communauté riveraine et pour le contenu local.

« Nous voyons que la relation communautaire est bafouée par cette société d’exploration, elle ne respecte pas le contenu local. C’est pourquoi nous sommes venus exprimer notre mécontentement », a-t-il expliqué.

Au niveau des autorités préfectorales, une commission de dialogue a été mise sur pied pour résoudre cette crise de confiance devenue préjudiciable aux activités de GGE.

Quant à Facély Mansaré, contrôleur de travail, il a précisé que ces jeunes manifestants sont issus des communautés riveraines et non des travailleurs de la compagnie. Selon lui, leur mission consiste à ramener la paix afin de favoriser une meilleure reprise des activités de la CGE.

Une réunion est prévue ce mardi 26 janvier entre les jeunes, la société GGE et les autorités préfectorales autour de cette crise.

Facebook Comments