Labé : la paix et l’écocitoyenneté en débats entre caravaniers et jeunes de la région

décembre 26, 2018 10:18

Après Boké, Kindia et Mamou, les jeunes caravaniers du ministère de la jeunesse ont posé leurs valises ce mercredi 26 décembre 2018, à Labé. C’est le centre d’écoute, de conseils et d’orientation pour jeunes (CECOJE) qui a servi de cadre à la cérémonie et qui a mobilisé plusieurs dizaines de jeunes venus des différentes associations de la région administrative a appris Guinéenews©.

Cette initiative du ministère de la jeunesse en collaboration avec l‘agence nationale du volontariat jeunesse a pour objectif principal de mener une caravane citoyenne de volontariat pour une sensibilisation sur la paix et l’écocitoyenneté. « Nous constatons aujourd’hui que notre pays a vraiment besoin d’être connecté et que tous les jeunes doivent avoir la même vision pour cette république. Donc, cette caravane citoyenne composée de tous les jeunes leaders de tous les horizons de la Guinée doit faire le tour des huit régions administratives y compris Conakry et passer un message de paix, de solidarité, de citoyenneté et surtout invité’ee les jeunes à s’intéresser au volontariat », a laissé entendre Kouyaté Bouréma, chargé de formation à l’agence nationale du volontariat jeunesse.

La cérémonie a été présidée par le préfet de Labé. El Hadj Safioulaye Bah a salué l’initiative qui selon lui vient à point nommé. « C’est avec un réel plaisir que je prends ici la parole pour souhaiter la bienvenue à cette caravane qui arrive dans notre préfecture. Cette caravane arrive à un moment où nous venons de finir la semaine de la citoyenneté. Ce sont des thèmes que vous connaissez ; mais un bon citoyen est celui qui respecte les droits des autres. Donc, je déclare ouverte cette session de formation que nous apporte cette caravane », a-t-il déclaré.

A son tour, Ouremba Traoré, le chef de cabinet du gouvernorat de Labé a tenté de cerner plus le thème de la rencontre. « C’est une initiative non seulement à saluer mais à soutenir et à accompagner. La mobilisation de ce matin est pleine de signification. Ça veut tout simplement dire que les aînés que nous sommes, acceptons de prendre en charge la jeunesse, nous acceptons de l’encadrer ; il n’y a pas de raisons que nous ayons demain une jeunesse responsable », estime-t-il.

Il faut signaler que des sketchs, des séries de questions et réponses ont ponctué la rencontre de ce mercredi au CECOJE de Labé. La caravane nationale citoyenne qui a été lancée le 22 décembre dernier sera bouclée au 05 janvier 2019.