voir Plus
    jeudi, 15 avril 2021
    26 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Ministère de la Sécurité : les derniers mots de Kéira avant de passer la main à Damantang

    Limogé le 11 novembre, Alpha Ibrahima Kéïra a passé officiellement le témoin ce vendredi 15 novembre à son successeur, Damantang Albert Camara, a-t-on constaté sur place.

    Fidèle à son franc-parler habituel, le ministre sortant Ibrahima Keira a promis à son successeur son entière disponibilité pour la réussite de sa mission.  Lisez :

    « Avant d’aller, je suis heureux de constater que la rigueur et la discipline sont revenus au sein de ce ministère. Je souhaiterais que cet élan soit maintenu. Car, il y va de la réussite de notre mission pour que la Guinée soit un pays de paix où il fait bon vivre. J’exprime toute la gratitude et toute ma reconnaissance au chef de l’Etat Alpha Condé qui a estimé qu’après avoir rendu d’inestimables services à la nation que je pouvais revenir vers ma maison, celle de la Présidence de la République pour servir en qualité de ministre d’Etat, conseiller personnel du chef de l’Etat. C’est une mission redoutable mais je peux déclarer que vu les principes de gestion de notre administration, le civisme et le dévouement, je ne faillerais pas à ma mission et je continuerais toujours à être à la disposition de la nation et servir les intérêts de la République partout où le besoin sera. Je félicite mon frère le ministre rentrant Damantang Albert Camara qui, je crois, saura assurer la relève. Il a les atouts et les compétences. Je ne tarderais pas des fois de lui faire des coups de téléphone pour lui donner mes conseils avertis. Parce qu’il est mon jeune frère et nous tenons à la défense de la République », a-t-il déclaré.

    Lire vidéo:

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE