Ministère de l’Action Sociale : Mariama Sylla passe le témoin à Aissata Daffé

0
1076
Présidée par Kiridi Bangoura, ministre d’État, Secrétaire général à la Présidence de la République, la passation de service entre Mariama Sylla, ministre sortante de l’Action Sociale et de l’Enfance et Aissata Daffé, ministre entrante, s’est déroulée ce mardi 2 février dans l’enceinte dudit département.
C’était en présence des députés et plusieurs hauts cadres de l’État.
Dans son allocution, la ministre sortante est largement revenue sur son bilan avant de souhaiter plein succès à sa « sœur jumelle » pour reprendre ses propres termes.
Pour sa part, la ministre entrante a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance au Président de la République pour son choix porté sur elle pour diriger ce grand département.
Tout en mesurant à leur juste valeur les responsabilités qui lui incombent désormais, Aissata Daffé a rendu hommage à la ministre sortante pour la dynamique qu’elle a su impulser durant son passage à la tête du département. Elle a également salué les efforts de toutes ses devancières qui ont posé des jalons importants pour le développement de ce département.
La nouvelle ministre a invité ses collaborateurs à cultiver et entretenir un climat de travail serein respectant la déontologie administrative.  » C’est à ce prix que nous parviendrons à relever les nombreux défis qui nous interpellent chaque jour davantage », a-t-elle souligné.
Se disant consciente des enjeux de son département à traduire en actes concrets la volonté du gouvernement de prioriser une répartition équitable de la richesse nationale par tous et pour tous, Aissata Daffé entend s’inscrire irrévocablement dans la vision du Président de la République qui a toujours prôné une gouvernance de transparence, d’équité, de rigueur et de la prospérité partagée.
« En m’inscrivant dans la perspective de ces orientations, je n’aurai pour critères d’appréciation des uns et des autres que la compétence et la rigueur dans le travail, la ponctualité, le respect de la hiérarchie, la promotion des jeunes et des femmes avec un accent particulier sur la formation », a indiqué Aissata Daffé.
Aussi, la ministre entrante de l’Action Sociale et de l’Enfance rassure les partenaires bi et multilatéraux de sa volonté de poursuivre la dynamisation de la coopération tout en pensant à une perspective de renforcement de ces liens à travers des stratégies novatrices.
La ministre Aissata Daffé tend la main à l’ensemble des organisations de la société civile, des ONGs et des associations de défense des droits des personnes vulnérables pour ensemble solidifier les piliers de leur mission commune.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.