Ministère de l’Industrie : vers la levée des contraintes pour l’épanouissement des PME

0
1174

Dans sa dernière sortie médiatique qui s’inscrit dans le cadre d’une série de conférences de presse des membres du gouvernement pour présenter leurs actions et les progrès accomplis, Tibou Kamara, ministre d’Etat en charge de l’Industrie et des PME, a annoncé des démarches que son département est en train d’entreprendre avec la Banque mondiale pour un meilleur épanouissement des PME (petites et moyennes entreprises) guinéennes.

« Aujourd’hui, il y a une véritable politique de promotion et de soutien au profit des PME. Au moment où je vous parle, il y a une équipe d’experts de la Banque mondiale qui est dans nos murs. Nous sommes en train de travailler à lever toutes les contraintes pour l’épanouissement des PME guinéennes. Les deux difficultés majeures pour les PME dans notre pays, c’est l’accès au financement parce que le système bancaire demande tellement de garanties, tellement de conditions que nos PME ne remplissent pas, qu’il leur est difficile d’avoir ce financement », a affirmé Tibou Kamara.

Selon le ministre d’Etat, son département est en train d’imaginer un mécanisme avec la Banque Mondiale, à travers le programme de renforcement de la compétitivité des PME, pour aider ces dernières à être couvertes par rapport aux garanties que les banques demandent. Et les banques aussi à être couvertes par rapport aux risques qu’elles courent en soutenant les PME.

L’autre problème des PME évoqué par le ministre d’Etat, c’est l’accès aux marchés et aux contrats. Et là aussi, a-t-il poursuivi, la Banque Mondiale et le ministère travaillent à former les PME pour adapter leurs programmes aux besoins des entreprises auprès desquelles elles pourraient solliciter des contrats. L’idéal étant de mettre en rapport les PME et les compagnies. « Cela suppose que les PME soient préparées à délivrer les services que ces compagnies attendent d’elles », a souligné le ministre.

Pour atteindre ses objectifs, le ministère de l’Industrie et des PME a construit un centre au quartier Simbaya où les chefs d’entreprises et des PME bénéficient d’une formation pour savoir comment tenir des états financiers et comment accéder aux marchés.

Il s’agit d’un programme initialement de 20 millions de dollars qui est passé à 30 millions de dollars, grâce au système de flexibilité et de souplesse dans le financement qui va être mis en place avec les partenaires du département de l’Industrie et des PME, a précisé Tibou Kamara..