Ministère du Budget : les réserves d’Alpha Condé sur certaines réformes

mars 3, 2019 5:41

Le président de la République a officié l’ouverture d’un diner de travail initié par le département du Budget ce samedi 2 mars 2019. La cérémonie a mobilisé autour des organisateurs la Douane nationale, les Impôts,  ainsi que d’autres secteurs émanant du public et du privé.

Du haut du présidium où Alpha Condé était établi, un document présentant les mérites, les difficultés et perspectives du ministère du Budget lui a été remis avant que les discours ne commencent à se prononcer. Ainsi,  le Chef de l’Exécutif guinéen a demandé à son protocole de lui passer un stylo, question de souligner quelques passages qui ne semblaient pas passer à ses yeux.

Invité à bien vouloir livrer son discours d’ouverture, le président Condé n’a pas entretenu de flou avant de porter un regard critique sur le document qu’on venait de lui remettre. « Vous avez fait des réunions. Mais Monsieur le ministre, est-ce qu’il n’était pas plus correct de me transmettre ce document pour que j’en prenne connaissance avant que je ne vienne ici ? Comment vous allez me donner un document ici alors qu’il y a un certain nombre de choses auxquelles on doit répondre, y compris des choses que je trouve inexactes ? », a-t-il interpellé le ministre Ismaël Dioubaté du Budget.

Rappelant de passage tout ce qu’il a engagé comme réformes tant dans le secteur du Budget que dans d’autres relevant notamment de l’Administration publique et privée, Alpha Condé a déclaré avoir dit en Conseil de ministres mettre fin à l’accord existant entre le gouvernement et les miniers, et qui consiste à ce que ces derniers se remboursent. Car, dit-il, l’Etat utilise des TVA (taxes à valeur ajoutée) qui sont des ressources fictives.

« Nous avons donc décidé désormais qu’il y ait un compte à la Banque centrale où systématiquement l’argent de la TVA sera versé (…), parce que c’est l’argent que l’Etat utilise indûment. Et c’est ce qui fait qu’aujourd’hui nos recettes minières sont faibles », a mentionné Alpha Condé.