Mœurs : la victime d’un présumé violeur conte son calvaire à Kankan

0
483

Le phénomène de viol fait légion dans la commune urbaine Kankan. Ainsi, dans la nuit de  jeudi 25 au vendredi au 26 juin, un cas a été notifié  au quartier Kankan-Kouroussa, au niveau du secteur 4.

La victime G.K est une adolescente de 16 ans, a accepté de revenir sur cette péripétie au micro de notre reporter.

Selon ses explications, c’est dans les environs de 21 heures, que son bourreau lui aurait barré le  chemin, juste à quelques pas d’un cimetière, en menaçant de la tuer, avant de  la soumettre de force à sa libido.

«  Il est sorti brusquement de nul par dans le noir. Il m’a demandé si je détiens un téléphone, directement j’ai répondu non et je l’ai ai dit de quitter devant moi, il a commencé à me barrer la route, c’est ainsi il a aussitôt tiré ma main et j’ai commencé à crier au secours, mais personne n’est venu m’aider. Il m’a entrainée alors  jusqu’à l’intérieur du cimetière et il m’a déshabillée, avant d’abuser de moi », a-t-elle expliqué avec des sanglots dans la voix.

Le présumé violeur qui s’était aussitôt fondu dans la nature, a néanmoins pu être arrêté et placé en détention à  la brigade de recherche où la jeune fille a été auditionnée ce vendredi.

A noter que le bureau du procureur a été saisi du dossier, selon les responsables de la brigade de recherche qui se disent convaincus que cet acte de viol est avéré.

Dans la même foulée,  la présumée victime a été soumise à un examen médical à l’hôpital régional de Kankan. Le  spécialiste en charge de ces examens,  n’a cependant pas daigné en dire mot sur les résultats de ces examens. Secret professionnel oblige, dit-il.