Monnaie sous régionale : Alpha Condé favorable à l’Eco

0
682
Alpha Condé

Si Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition a récemment mis son passage dans la capitale économique ivoirienne à profit, pour chanter les mérites du franc Cfa, le président de la République, lui, a préféré consacrer un pan de son discours tenu vendredi à Kankan, à l’Eco, la « future » monnaie commune de l’Afrique de l’Ouest, dont il se dit favorable.

Dans ce discours, il évoque ouvertement une adhésion plausible de la Guinée au rang des futurs pays utilisateurs de L’Eco.

« La Guinée est prête à se fondre dans un ensemble plus large », a-t-il déclaré,  avant de s’étendre plus sur les avantages de cette monnaie.

«  Si l’Allemagne et la France qui ont fait trois guerres en un siècle, aujourd’hui ils ont la même monnaie commune, nous, on a jamais fait la guerre avec le Mali, ni avec la Côte d’ivoire, ni avec le Sénégal mais pourquoi nous ne pourrons pas nous entendre et avoir la même monnaie », a-t-il questionné. Avant de boucler son exposé par l’ambition de voir le continent passer d’une monnaie sou-régionale à une monnaie régionale.

« C’est une monnaie pour quinze pays, c’est-à-dire les pays francophones, anglophones, et lusophones. Si eux (les Européens, ndlr) ils ont réussi à avoir une même monnaie, mais pourquoi pas nous ? Aussi on peut avoir une monnaie sous régionale aujourd’hui, et demain ce sera une monnaie africaine», a-t-il souhaité.

Par ailleurs Alpha condé face à des citoyens de Kankan qui espèrent sortir du manque criard d’électricité depuis son avènement au pouvoir en 2010, n’a pas évoqué comme il le faisait lors de chacune de ces précédentes visites les « éternels » projets de micro barrages dont celui de Fomi ou de Kogbèdou.  Il s’est juste contenté d’annoncer la venue prochaine d’un nouveau dispositif  électrogène de 20 mégawatts.

 « Il y a un groupe électrogène de 20 mégawatts qui va venir à Kankan, mais quand ce groupe va venir, les 20 mégawatts suffiront largement pour les besoins électriques de Kankan. Alors on va prendre les 5 mégawatts qui sont déjà là pour donner à d’autres préfectures, parce que avec ces 20 mégawatts, vous aurez du courant, plus que vous en avez besoin.  Même le plus pauvre des pauvres de Kankan aura du courant», a-t-il conclu.