Munies de pancartes frappées de l’effigie de leurs enfants, les femmes marchent avec fougue, à Conakry

0
151
Révoltées contre le « manque de justice » dans la mort d’une dizaine d’enfants guinéens, plusieurs femmes marchent à l’instant même à Conakry.
Décidées à dénoncer cet état de fait, elles brandissent des pancartes frappées de l’effigie leurs enfants tués, en scandant des propos peu catholiques à l’endroit des pouvoirs publics.
A 11H 40, le long cortège est arrivé au carrefour Échangeur menant au domicile du chef de file de l’opposition, marchant avec fougue et vivacité. Tout en réclamant justice pour leurs morts.