voir Plus
    vendredi, 16 avril 2021
    26.9 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Musique : Abraham Sonty annonce la sortie de son single ‘‘Pompe à eau’’

    C’est un artiste au pied magique très ambitieux qui vient d’accorder une interview exclusive à votre quotidien électronique Guinéenews. Une sortie au cours de laquelle Abraham Sonty a dit le penchant qu’il mûrit pour sa carrière à travers le single ‘‘Pompe à eau’’ dont il annonce la disponibilité très prochaine du clip.

    Dans cette œuvre musicale, l’artiste fait une invite à la jeunesse quant à l’attitude à adopter en vue de préserver sa santé, notamment sexuelle. Parti du malheureux constat selon lequel les jeunes font assez recours désormais au viagra ou autres produits aphrodisiaques, notre interlocuteur, tel un médecin, laisse entendre qu’à partir de 55 à 60, les adeptes de cette pratique seront atteints de l’impuissance sexuelle. Toute chose qui ne sera pas sans conséquences sur la vie des ménages. D’où le sermon d’Abraham Sonty en ces termes :

    « Une vieillesse radieuse nécessite une gestion rationnelle de la jeunesse. C’est pourquoi je demande humblement aux jeunes de faire beaucoup attention. Car, la santé est précieuse. Et à ce titre, elle doit être préservée à tout prix », lance-t-il, tout en annonçant la préparation du clip de ladite chanson qui sera disponible avant le 31 décembre 2020, selon ses dires.

    A la suite du single ‘‘Pompe à eau’’, Abraham Sonty envisage de sortir un autre qui s’intitulera ‘‘Coup kérén’’ (qui, littéralement, signifie un coup, en langue nationale Soussou).

    A rappeler que toutes ces deux chansons sont incluses dans un même album : ‘‘La haine de l’autre’’ que l’artiste entend sortir à la mi-mars, pour le grand plaisir de ses nombreux fans et admirateurs à travers la Guinée et le monde.

    Mais d’ici-là, il déclare avoir opté pour la sortie d’un single après l’autre. Car, s’étant aperçu qu’aujourd’hui les CD ne se vendent plus, alors que lui, il doit vivre de son art. « Il me faut donc adopter une politique pour rentabiliser l’investissement », confie Abraham.

    L’artiste compte à son actif plusieurs albums qui ont tous épousé le cœur des mélomanes, notamment Koundou Waka, Wamagakhou, Sagalata Birigoé et Polossé. Et la démarcation que l’on pourrait faire entre les précédents albums et ‘‘La haine de l’autre’’, Sonty dit vouloir que ce dernier soit cité parmi les meilleurs en Afrique de l’Ouest. « Et cela doit commencer par ici, à la maison. J’ai fait 5 albums. Je n’ai jamais fait d’échec. Tous mes albums ont cartonné. Et cette fois-ci, je veux qu’on me compare à Fally Ipupa, à Youssou Ndour ou encore à Salif Keita », affiche-t-il.

    Réputé pour son franc-parler, Koundouwaka dit qu’il ne se laissera pas distraire par les éventuelles piques qui proviendraient de la cité. Plutôt, il met le focus sur l’essentiel, en vue de faire changer les choses.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE