MVAT : Rencontre entre les investisseurs guinéens et le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du territoire au sujet du Centre Directionnel de Koloma

mai 19, 2019 11:40

Soucieux d’intégrer les investisseurs locaux dans le processus de développement urbain viable, sous la recommandation du Président de la République, le Pr Alpha CONDE, Monsieur le Ministre Dr Ibrahima Kourouma a échangé avec plusieurs chefs d’entreprises de construction et de bureaux d’études locaux autour du projet deconstruction du Centre Directionnel de Koloma.  Dans une salle archicomble, le Cabinet du Ministre a fait visionner à travers undocumentaire, le plan architectural du site réalisé par un bureau d’Architect cubain.

À la suite du documentaire, Monsieur le Ministrea livré un message aux investisseurs locaux dont le contenu est le suivant :

« Je voudrais commencer par vous remercier de cette forte mobilisation qui montre à suffisance combien de fois les investisseurs guinéens sontintéressés par le développement de notre pays. Cette rencontre initiée par le Président de la République, Son Excellence le Pr Alpha CONDÉest une rencontre pour montrer à l’ensemble des guinéens et des investisseurs locaux que le Centre Directionnel de Koloma est l’affaire de tous les guinéens. Nous avons une capitale qui a un seul sen : un très fort niveau de trafic très concentré vers kaloum le matin, et en sortir le soir. En conséquence, l’Administration publique connaît toujours des pertes. Au lieu de travailler de 8h00 à 16h00, on est obligé à 14h00 de se précipiter de rentrer de crainte de rencontrer des embouteillages pour éviter de rentrer à 20h00. Clairement, il y a un déficit économique, car on se retrouve dans une situation  où on ne travaille pas le volume horaire que l’Etat paye aux travailleurs. Mais on ne peut en vouloir à personne par ce que malheureusement la ville de Conakry est conçue de sorte que toute l’administration et les centres d’affaires se trouvent dans un seul coté. Le Président de la République le Pr Alpha CONDÉ, dans son programme de développement, a décidé de faire en sorte que Koloma, comme cela a été choisi pendant la Première République, soit un Centre d’Administration et d’Affaires. »

Parlant des avantages du Centre Directionnel de Koloma aux chefs d’entreprises de construction et de bureaux d’études évoluant sur le territoire national, Monsieur le Ministre dira je cite « Investisseurs que vous êtes, le Centre Directionnel de Koloma représente plusieurs avantages. Le premier est qu’en investissant àKoloma, votre investissement devient garantie par ce que cette terre appartient à l’Etat. Elle est immatriculée au nom de l’Etat. Deuxièmement, si l’administration doit déménager à Koloma comme cela se doit, investir à Koloma en matière de Businesse est un acquis par ce que les différents Ministères qui font fonctionner l’administration publique y sont. Troisieme chose qui est une préoccupation du Président de la République est son souhait de voir que la majeure partie des investisseurs soit des entreprises guinéennes. »

Comment peut- on avoir  accès au Centre Directionnel de Koloma en tant qu’investisseur ?

En réponse, Monsieur le Ministre dira « Faire une demande avec un projet et un APS à l’appuie pour dire que je veux un espace à Koloma pour faire ceci. Si votre projet est conforme aux objectifs du Centre Directionnel de Koloma, Il n’y a aucun problème. C’est d’abord la manifestation d’intérêt.Deuxièmement, chacun de nous doit comprendre que les VRD ne seront pas financés par le Gouvernement. C’est le projet qui se finance, ça veut dire que la rentrée des investisseurs à Koloma va être subordonnée par l’achat d’un Ticket d’Entrée. Ce Ticket d’Entrée va permettre au Centre Directionnel de Koloma la réalisation des VRD. Tout investisseur qui bénéficiera d’un espace à Koloma aura un délai maximal de six mois pour commencer les travaux. Au-delà de ces six mois, l’investisseur perdra son espace et ne sera pas remboursé. Aucun investisseur ne ferra de la rétention foncière à Koloma. Ensuite, autre chose à prendre sérieusement en compte est le respect du Schéma architectural qui a été présenté tout à l’heure. Le minimum du niveau des immeubles retenus est huit (8) étages ou plus, exceptées les Ambassades.»

Cellule de communication du MVAT