Faranah: Les mesures barrières au Covid-19 confrontées à la résistance populaire

0
797

A Faranah, nombreux sont les citoyens qui demeurent encore réticents face aux mesures barrières prises contre le covid-19 par les autorités gouvernementales.

Le port obligatoire des masques, la distanciation entre les personnes dans les bars café, au marché central, sous les gargotes et la limitation des passagers par les motards sont ignorés.
D’ailleurs, les motards portent derrière eux 2 à 3 personnes.
Parmi ceux qui portent les masques, nombreux sont ceux qui le portent au front, au menton ou au cou.
D’autres citoyens refusent cartegoriquement alors qu’un cas positif avait été enregistré dans cette ville le 06 avril dernier.
Sur une dizaine de personnes rencontrées dans les rues de la ville ce matin, huit ne portaient pas de masques.
Interrogée sur le chemin de marché, une acheteuse précise :  » Quand je porte le masque, j’ai des difficultés de respirer. »
Pour sa part, une autre dame ajoute :  » Il m’est difficile de supporter la chaleur de la bavette. »
La plupart des citoyens rencontrés évoquent des difficulties respiratoires.
Si des dispositions nécessaires ne sont pas prises par les autorités, la gestion de cette pandémie à Faranah serait difficile.