Notre confrère Abdoulaye Bah reçoit les ultimes honneurs avant son inhumation

juin 21, 2018 4:18
0

L’adjoint au chef de Bureau de Guinéenews de Conakry a été violemment percuté par un chauffard alors qu’il était en reportage sur le curage des caniveaux à Matoto.

L’horrible scène s’est produite dans la nuit du samedi 16 à dimanche 17 juin 2018. Malheureusement, le journaliste Abdoulaye Bah n’aura pas survécu, puisque dans la nuit de dimanche à lundi, il a rendu l’âme. Une triste nouvelle qui, telle une trainée de poudre, s’est propagée tant à travers le paysage politique, économique, social, sportif que culturel.

Ce jeudi 21 juin, le journaliste qui a gravi tous les échelons, a eu droit à un symposium. Une instance solennelle qui a regroupé autour de la famille biologique et professionnelle d’Abdoulaye Bah, le président de la Cour des comptes, Mohamed Diaré, le président du groupe parlementaire le RPG Arc-en-ciel, le député Amadou Damaro Camara, représentant le président du Parlement, l’honorable Claude Kory Kondiano, des membres du gouvernement, ainsi que de plusieurs autres invités de marque qui se sont relayés au micro pour témoigner de la dévotion, du professionnalisme, le tout combiné dans un sérieux parfois auréolé d’humour ayant auréolé le parcours du défunt
journaliste.

Un instant d’intense émoi et de profonde tristesse qui a marqué plus d’un. Au terme des prières et du recueillement sur le corps placé dans le cercueil enroulé de Rouge-jaune-vert, parents, amis, anciens collaborateurs et alliés se sont quittés en larmes.

Né le 10 février 1977 à Dinguiraye, Abdoulaye Bah y sera enterré ce vendredi 22 juin auprès de ses ancêtres. Cet ainé d’une grande famille laisse dans le deuil sa tendre épouse Marie Louise Bah, ses frères et sœurs, ainsi que ses milliers lecteurs qui seront à jamais sevrés de ces récits comiques et sa chronique-fiction qui était si pleine d’inspiration. Dors en paix, le héros !