Nouveau gouvernement : l’équipe-type des entrants

0
1523

Le président Alpha Condé a procédé, samedi, à la composition de son nouveau gouvernement, le troisième depuis 2010. La nouveauté, c’est l’entrée en lice de deux dirigeants de l’opposition, Mouctar Diallo, leader des nouvelles forces démocratiques (NFD) et Aboubacar Sylla, leader des forces du changement (UFC).

Ancien ministres de la transition, députés élus sous la bannière de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) aux élections législatives de septembre 2013, Mouctar Diallo occupe la jeunesse et l’emploi, et Aboubacar Sylla les transports.

La conséquence de ces deux nominations, le principal parti d’opposition va récupérer ces deux sièges à l’hémicycle, en raison de l’incompatibilité des cumuls de fonction.

Il s’agit de Dr. Souleymane Dieng, secrétaire national chargé des affaires électorales et de Mamadou Chérif Diallo, secrétaire fédéral de l’UFDG en Angola, dit-on.

Il y a aussi Tibou Kamara, jusque-là ministre conseiller spécial du président, qui va cumuler son poste avec celui de l’industrie. Il est l’un des artisans de la détente politique et un des négociateurs du gouvernement dans les crises syndicale et politique.

Les nouveaux :

Djéné Keita (Coopération),

Zakariaou Coulibaly (Hydrocarbures),

Amara Somparé (Communication et information),

Gabril Curtis (Investissements et partenariat public- privé). Patron de l’APIP, il occupe désormais le ministère qu’occupait depuis 2014, Ibrahima Kassory Fofana.

Mory Sangaré (Education nationale),

Roger Patrick Millimono (Environnement)

Ismael Dioubaté (Budget),

Mamady Camara (Economie et finances).

Autres nouveaux, Lansana Komara, issu du RPG, qui va occuper le poste de Damantang, alors qu’Alpha Ibrahima Keira est promu à la sécurité à la place de Kabélé.