Nouvelle inondation du pont Tapioka de Kindia : un calvaire devenu récurrent pour les usagers

août 8, 2018 11:35
0

La matinée du mercredi 8 août fut un véritable calvaire pour les usagers de la route nationale numéro1 (RN1) Kindia-Mamou, plusieurs passagers des deux rives de cette route se sont vus bloquer. Et pour cause, l’inondation le l’unique pont à la sortie de Kindia pour l’arrière-pays. Impossible de dire exactement combien d’heures, les passagers ont passé au niveau de cet ouvrage de franchissement.

Ces eaux de ruissellement ont causé beaucoup de dégâts. Du coup, les passagers  ont été bloqués  pendant des heures. Seuls les poids lourds pouvaient se frayer un chemin et bien sûr avec tout les risques.

«ça fait pratiquement des heures qu’on est là sans pouvoir bouger. La circulation a été complètement bloquée», a affirmé  Dr Magassouba , un des passagers qui devrait se rendre ce matin à Siguiri pour assister à l’enterrement de son grand frère.

Quelques passagers rencontrés sur les lieux, ont dénoncé cette situation qui se répète au même endroit et à la même date chaque année. Ils pensent que l’État doit prendre la situation du pont Tapioka au sérieux pour soulager les habitants de Kindia et les  usagers…

 Si certains passagers invitent l’État à intervenir, d’autres par contre, condamnent les occupations et les constructions anarchiques.

«Si on ne construit pas, là où il faut construire, ça peut amener des désagréments comme celui de ce pont. L’eau n’a pas où passer. J’accuse les constructions anarchiques », accuse Sagno Laye.

Dans la soirée du mercredi, au moment où nous quittions  les lieux, aucune autorité ne s’y est présentée. Si l’inondation n’a pas causé de dégâts dans les concessions, il faut cependant souligner que la panique se lisait sur le visage des riverains.