NTIC : l’UNC ouvre un centre de formation de certification internationale

avril 2, 2018 1:20
0

L’Université Nongo Conakry (UNC) a inauguré samedi son centre de formation professionnelle à certification CISCO, certification professionnelle délivrée pour les étudiants de plus de 150 pays orientés vers les métiers liés au monde des réseaux.

C’est le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Économie numérique, Moustapha Mamy Diaby, qui a coupé le cordon inaugural de centre en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yero Baldé.

« Dans le souci de s’adapter au contexte national et international, l’UNC a décidé de diversifier ses offres de formation en s’orientant vers la professionnalisation à travers la mise en place des certificats. Parmi les certificats identifiés, il y a un, qui est particulièrement important parce que délivré à l’international dans plus de 150 pays dans le monde, il s’agit de la certification CISCO », a indiqué le fondateur de l’université, Mamadou Cellou Souaré.

« C’est une certification professionnelle destinée à tous ceux qui s’orientent vers les métiers liés au monde des réseaux qui sont au cœur de nombreuses technologies actuelles », a-t-il encore précisé.

Plus loin, Mamadou Cellou Souaré a tenu à rassurer ses prochains clients sur la qualité de la formation : « A tous ceux qui nous ferons confiance, dans le cadre de ce programme, en venant se former eux-mêmes ou en envoyant leur personnel en formation chez nous, nous donnons l’assurance pour une formation de qualité conférant au moins, les compétences à installer, opérer et entretenir un réseau informatique pour PME et aussi de pouvoir bénéficier d’un certificat reconnaissant les compétences de l’apprenant au niveau international. »

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yero Baldé, a exprimé toute sa satisfaction de voir que les universités guinéennes s’intéressent aux métiers professionnalisants. Une chose qui, selon lui, cadre avec le programme de son département : « Pour nous, en tant que secteur de l’enseignement, nous sommes très ravi de voir que nos universités sont en train d’introduire dans leur cursus des formations professionnalisantes et ça fait partie de notre programme de rénovation de l’enseignement supérieur en Guinée. Nous venons de finir notre document de stratégie d’introduction des technologies de l’information et de la communication (TIC), dans l’enseignement supérieur. C’est un programme de près de 200 millions de dollars. C’est pour vous dire à tel point que les TIC sont importantes pour non seulement qualifier la formation, mais aussi de donner des opportunités à nos étudiants qui sortent de nos universités. »

Plus loin, il explique que le déploiement de la fibre optique est une aubaine l’Enseignement supérieur dans le cadre de ce programme : « Aujourd’hui, les 4.500 km de fibre optique sont en train d’être déployés à travers le pays. Donc c’est une opportunité pour nous de capitaliser l’existence de cette infrastructure pour renforcer la présence des TIC dans l’enseignement supérieur et au-delà », a-t-il expliqué.

Pour sa part, Calvain Raoul Nangué, représentant CISCO en Afrique de l’ouest, a indiqué que cette académie permettra aux étudiants de se former et de devenir des employeurs.

« Ce processus de certification CCNA donne un équivalent d’un an d’expérience si vous faites un cursus plus supérieur vous avez un équivalent de trois ans d’expérience dans les TIC. C’est un atout donc indéniable qu’ont les étudiants guinéens », a-t-il conclu.