N’zérékoré:  deux mouvements de soutien pourrait s’affronter si…

0
720

La coordination régionale du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) dans un communiqué en date du 20 août 2019 compte organiser un meeting à l’Ecole Nationale des Instituteurs de N’zérékoré, a appris Guineenews©.  Mais le hic, est que les promoteurs d’une nouvelle constitution pour un troisième mandat au président Alpha Condé veulent eux aussi organiser une manifestation le même jour.

Pour rappel la dernière la marche dite « pacifique » mais non autorisée des FNDC, avait provoqué la mort d’un jeune, de nombreux blessées et des dégâts matériels considérables.

Ce triste bilan avait conduit à la mise en place d’une cellule de crise composée des autorités, des cadres de concertation inter-religieux, des neuf communautés résidents à N’zérékoré et la société civile, pour éviter ce genre d’événement dans la cité.

Les travaux de cette commission avait conduit à un accord le 19 juin 2019, entre autorités, société civile, religieux et FNDC, dont la teneur était la suspension de toutes manifestations politiques de tout bord dans les lieux publics à N’zérékoré jusqu’à nouvel ordre ; l’autorité administrative renonce à son droit de poursuite judiciaire contre les membres du FNDC en faveur de la paix et sollicite auprès du tribunal de première instance de N’zérékoré un procès équitable en faveur des détenus.

Pour l’heure, les spéculations sur les conséquences fâcheuses que ce possible affrontement entre pro et anti constitution pourrait causer, vont bon train dans la capitale de la région forestière très fragilisée ces derniers temps.

Lisez ici la déclaration

Nous y reviendrons