N’zérékoré : Lamine Guirassy sommé d’écourter sa tournée et de rallier dare-dare Conakry

avril 1, 2018 10:06
0

La tournée du patron du groupe Hadafo Médias, Lamine Guirassy, d’abord à Boké, ensuite à Labé et tout dernièrement à N’zérékoré, pour célébrer les festivités des dix ans de la création de sa radio, commence à déranger et à inquiéter le régime de Conakry.

Pourtant, en foulant les pieds à N’zérékoré trois jours auparavant, Lamine Guirassy n’imaginait pas que les autorités lui mettraient les bâtons dans les roues, vu l’accueil triomphal dont il a fait l’objet, la mobilisation spectaculaire dont il a bénéficié et enfin les larmes d’émotion qu’il a versées après sa conférence légendaire.

Apparemment, tout semblait bien se passer, quand les petits soucis ont commencé. D’abord, le gérant de l’hôtel, a tout d’un coup, décidé de multiplier la facture d’hébergement de l’hôte par dix, allant de 350 000 GNF à trois millions la nuitée.

Alerté de ce qui se tramait contre lui, Lamine Guirassy accepta de payer le montant sans explication. Sur le champ, il demanda un numéro de compte bancaire où il pourrait virer les frais de location de six nuitées, sachant qu’il n’y ferait que deux nuitées.

Réponse surprenante du propriétaire de l’hôtel : pas de virement bancaire mais plutôt le montant en espèce. Très dépassé par les évènements, Lamine Guirassy composa alors le numéro d’un ami. En une heure, celui-ci transporta l’argent à l’hôtel.

Curieusement, après le décompte, le propriétaire de l’hôtel rejeta encore l’argent sous prétexte que les billets présentés ne sont pas neufs et qu’il  y a trop de coupures de 5 000 GNF. Cette réponse mit alors Lamine Guirassy dans une colère noire.

Pendant qu’il haussait le ton, son téléphone sonna. Une voix au bout du fil intima le patron du groupe Hadafo Médias de stopper sa tournée et de rallier dare-dare Conakry.

Joint au téléphone pour savoir sa version des faits, le téléphone de Lamine Guirassy sonne occupé.

En attendant la réaction des associations de presse, une chose est certaine : si vous croyez toujours à cette histoire, chers lecteurs, prière de faire attention aux arêtes des poissons, puisqu’il s’agit d’un poisson d’avril.