N’Zérékoré : L’antenne régionale du FNDC appelle à une marche pacifique ce jeudi

0
291
manifs, marche, FNDC
Photo d'archives

Ce jeudi 21 novembre 2019, l’antenne régionale du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) projette une marche pacifique dans la préfecture de N’Zérékoré.  En effet, cette marche projetée par l’antenne régionale du FNDC de N’Zérékoré intervient après une trêve de cinq mois.

Interrogé par notre rédaction, le coordinateur régional adjoint Cécé Théa a indiqué : « Vous savez, il y a eu plusieurs marches du FNDC au niveau national mais chez nous à N’Zérékoré, depuis le 16 juin, il n’y a pas eu de marche. Et cela faisait suite à la signature d’un accord sous l’égide du gouverneur entre les autorités communale, préfectorale, religieuse, la société civile et le FNDC, que nous représentons.  Dans cet accord, il était dit, « il est interdit toute manifestation politique à N’Zérékoré jusqu’à nouvel ordre ». Mais fort malheureusement, les jours passés et de façon unilatérale, les autorités se sont retrouvées chez le sage pour annuler cet accord. Malgré l’insistance du médiateur sur les conséquences de l’annulation de cet accord, cela n’a pas permis de revenir à la case de départ. C’est pour cette raison que nous lançons un appel à toute la population de la ville de  N’Zérékoré de sortir massivement ce jeudi 21 novembre pour dire non à un changement constitutionnel et non à un troisième mandat pour M. Alpha Condé ».

Pour Moriba Albert Delamou, le maire de Commune urbaine de N’Zérékoré : « nous n’avons pas de problèmes sur le respect de nos textes de loi. C’est pour cette raison que nous avons autorisé la marche tout en définissant l’itinéraire à suivre.  Et toutes les dispositions seront prises pour permettre aux citoyens de vaquer à leurs affaires et aux manifestants de marcher ».

Au mois de juin dernier, une marche du FNDC non autorisée par les autorités avaient fait un mort, plusieurs blessées et des dégâts matériels importants.

Nous y reviendrons