N’Zérékoré : le maire monte au créneau contre le mauvais état des ouvrages de l’Anafic

0
720

Les ouvrages de franchissement réalisés dans la commune urbaine de N’Zérékoré, dans le cadre du projet ANAFIC, provoque l’inondation dans certains quartiers de la ville, a-t-on constaté sur place.

Face à cette situation devenue préoccupante pour les populations, le maire de la commune urbaine de N’Zérékoré Moriba Albert Délamou, ne passe pas du dos de la cuillère, pour demander des comptes à l’entreprise qui a réalisé les travaux. Interpellé par notre reporter sur la question,  il précise : « vous savez le développement va avec certaines réalités. Hier, si ça pleuvait de ce côté l’inquiétude de mes populations était comment avoir le passage car la route était bloquée par l’eau. Aujourd’hui, la préoccupation c’est comment faire pour que les populations riveraines ne soient pas dérangées par l’inondation. C’est bien normal car à chaque étape du processus de développement y a des hauts et des bas. Nous comprenons leur peine », a-t-il reconnu.

A la question de savoir quelles sont les dispositions prises face à ce danger notre interlocuteur répond « vous savez nous avons réalisé ces travaux grâce à l’initiative du président à travers l’ANAFIC. A N’Zérékoré nous avons recruté des entreprises en respectant toutes les procédures en la matière. A date nous avons payé les 85% du montant du contrat, les autres 15% c’est après être rassuré de la qualité du travail que nous allons les payer. C’est pour cette raison, dès que les populations de Gonia ont attiré mon attention, aussitôt j’ai interpellé l’entreprise qui a réalisé les travaux. Et je les ai mis en garde en cas d’inondation occasionnant des dégâts à nos populations, ils seront tenus pour responsables. Et par conséquent, ils dédommageront les familles concernées. Mais j’espère bien qu’on n’en arrivera pas à ça et que l’entreprise va  se mettre à la tâche pour corriger le plus rapidement ces manquements », dira Moriba Albert Delamou.

 »Nous sommes là depuis plusieurs années, nous n’avons jamais connu d’inondation ici. Mais cette fois ci c’est en pleine nuit que l’eau nous a réveillés. Et tous nos objets étaient dans l’eau et cela a été causé par ce pont qu’ils ont mis ici. C’est pour cette raison que nous demandons au maire de refaire les travaux ; car le travail n’a pas été bien fait par la société. Sinon avec ces grandes pluies qui s’annoncent on risque d’avoir des problèmes ici », dira Kadiadou Condé, une victime, habitant au quartier Gonia dans la commune urbaine de N’Zérékoré.

A rappeler que toutes nos multiples tentatives pour joindre l’entrepreneur sont restées sans succès. Pour l’heure, les pauvres populations riveraines continuent de prendre leur mal en patience en cette période des grandes pluies dans la cité forestière.

De façon générale, il ne faut pas s’étonner que les travaux exécutés dans le cadre de ce projet, soient bâclées, vu l’opacité dans laquelle les contrats sont passés. Le choix étant surtout porté sur des militants du parti au pouvoir que sur le sérieux des entreprises.

D’ailleurs, la plupart de ces entreprises adjudicataires de ces travaux appartiendraient à des gros bonnets du système. C’est là l’une des plaies de la gouvernance Alpha Condé, qui ne s’est pas investie dans la moralisation de la vie publique.